Bienvenue sur le site web de la Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot !

Prochaines sorties

No current events.

hommage-pali
  • Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot
  • Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot
  • Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot
  • Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot
  • Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot
  • Royale Harmonie l'Emulation de Stavelot
Bienvenue sur notre site ! PDF Imprimer Envoyer

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site officiel de la Royale Harmonie l’Emulation de Stavelot.

A travers les différentes rubriques de ce site, vous aurez l’occasion de faire connaissance avec notre société de musique.

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage dans notre livre d’or.

Pour naviguer en musique, acceptez les fenêtre POPUP dans votre navigateur internet.

Nous vous souhaitons une visite divertissante !

 
Répétitions & Concerts PDF Imprimer Envoyer

Assurant elle-même la formation de ses musiciens par une répétition hebdomadaire, l’Emulation se fait un devoir et une joie d’offrir un concert annuel (toujours le 1er samedi de décembre) d’excellente facture. Vous pouvez voir la vidéo du concert 2009 en cliquant sur ce lien : Vidéo du Concert Annuel de l'Emulation

Les musiciens s’efforcent de présenter un programme très diversifié allant des marches à la samba en passant par la musique de film ou des œuvres classiques, mais toujours adapté à la circonstance. Ce concert est chaque année suivi par un large public (plus de 500 personnes), du plus jeune au plus âgé. L’effet de surprise fait partie du spectacle provoqué par une mise en scène humoristique ou par la venue de l’un ou l’autre soliste de renom invité pour l’occasion.

Au terme des deux heures de prestation, le public en redemande systématiquement et cela se termine invariablement par l’exécution de deux ou trois morceaux d’ambiance pour le plus grand plaisir de tous les participants.

Depuis 2 ans, la société présente en ses murs son Concert d’été (le 1er dimanche de juillet). Ce concert-apéritif présente un programme léger et estival comme le veut la définition de l’évènement.

 
Notre répertoire PDF Imprimer Envoyer

Le reste de l’année, la société s’exécute plutôt à des prestations de défilé ou d’animation. Pour ce faire, elle interprète des medleys de variété et des reprises d’airs connus qui, dans la plupart des cas, sont arrangés par les membres de la société eux-mêmes. Le point commun de ces interprétations étant toujours la joie et la vigueur qui s’en dégagent.

 
Les sorties locales PDF Imprimer Envoyer

« Nul n’est prophète en son pays » dit le proverbe… Dans le cas de l’Emulation, il se trompe, tant la popularité de la société est grande à Stavelot. Bien sûr les fêtes du Laetare y sont pour beaucoup (voir encadré), mais que ce soit pour des cérémonies officielles où la rigueur est de mise (hommage aux démineurs), ou encore pour des festivités diverses (cortège 1900, brocantes,…) où le climat est plus détendu, elle remporte des applaudissements mérités.

 
Le Laetare PDF Imprimer Envoyer

Doit-on encore présenter cet événement majeur dans la vie stavelotaine ?

Durant trois jours, c’est une agitation sans pareille qui secoue la localité à l’occasion de la mi-carême. Evidemment l’Harmonie n’est pas en reste puisqu'elle commence dès le samedi soir en entraînant la foule durant le cortège humoristique par ses arrangements « maison » d’airs connus de tous.

Cette folle sarabande ne s’arrête pas là, mais continue dans les différentes salles de la ville où les musiciens sont attendus par une multitude de fêtards avides d’une ambiance démentielle.

Le petit jour n’est pas loin quand tombent les dernières notes, mais il faut récupérer rapidement car le dimanche dès 13 heures, il faut être à pied d’œuvre.

Dame, quand on est la « musique officielle de la Confrérie des Blancs-Moussis» on a du pain sur la planche !

Revêtue du célèbre uniforme blanc, assurant à nouveau l’animation du cortège jusque et y compris le « Rondeau des Blancs-Moussis » et la farandole indescriptible qui s’en suit, puis déambulant ensuite dans les rues, la mission de la société se termine par l’ouverture du feu d’artifice vers 20 heures. Voilà c’est fini… jusqu’au lendemain !

Le lundi, il est 14 heures lorsque les premières notes se font entendre, d’abord hésitantes (normal, après deux jours d’effort) pour très vite retrouver le niveau optimal qui ranimera les fidèles au hasard des haltes dans les cafés locaux.

Le public habitué du bal de clôture du Comité des Fêtes attendra encore de pied ferme la venue de l’Emulation lors de la remise des prix du meilleur groupe carnavalesque, et durant une heure ce sera un vrai martyr pour les jambes des danseurs, sautant et gigotant comme envoûtés par l’ambiance créée. Et puis le mardi… il n’y a plus rien, si ce n’est les souvenirs et une grande fatigue. Mais vivement l’année suivante qu’on recommence !

 
Les prestations extra-muros PDF Imprimer Envoyer

La réputation de la Royale Harmonie l’Emulation a largement dépassé les frontières locales, régionales et même nationales. De nombreux organisateurs lui ont et lui font régulièrement confiance, jugez-en :

  • Près de chez elle tout d’abord, à Malmedy, cité mi-sœur, mi-rivale, c’est un engouement phénoménal qui attend l’Harmonie lors du 3ème jeudi-gras ainsi que lors du « Cwarmé », le carnaval local où traditionnellement, elle ouvre les «hostilités» le samedi, pour poursuivre le dimanche et revenir le mardi pour le brûlage de la Haguette.
  • Dans de nombreuses circonstances (brocantes, animations diverses) un peu partout en Belgique.
  • Les instances Provinciales l’ont choisie comme ambassadrice lors d’un échange avec les Côtes d’Armor, à St-Brieuc (Bretagne); lors de la « Joyeuse Entrée » de Philippe et Mathilde à Liège; lors des fêtes de Wallonie dans la Cité Ardente ou encore pour représenter la Belgique au Carnaval d’Aoussou à Sousse en Tunisie (en  2004 et 2005).
  • En tant que « Musique officielle des Blancs-Moussis », elle a accompagné la Confrérie dans ses déplacements en Allemagne, autrefois (Cologne, Düsseldorf…) et actuellement, en France (Paris, Lille, Valenciennes, St-Quentin…) et s’est même payé le luxe de jouer dans un téléfilm français « Faux Frère » tourné en Normandie dans les années 90 en compagnie des BM et du chanteur Carlos. Si l’œuvre ne restera pas au Panthéon du 7ème art, cela reste un souvenir unique pour ceux qui l’ont vécu.
  • En 2006, la société a été invitée au célèbre Festival de Bandas à Dalhem. En effet, pour le vingtième anniversaire du festival, les organisateurs avaient organisé un concours de groupes belges. Bien que nous ne soyons pas un Bandas et que nous n’ayons pas pour habitude de participer à des « compétitions » musicales, nous avons remporté, à notre plus grande surprise, le titre de vice-champions de Bandas de Belgique.
 
Notre local PDF Imprimer Envoyer

Hébergée depuis de nombreuses années dans une dépendance du Ciné Versailles, hélas devenue trop exigüe pour le nombre de musiciens et d’instruments, l’Emulation devait trouver un local plus en adéquation avec son évolution inéluctable.

Durant le second semestre 2002, un accord fut conclu avec la Ville de Stavelot afin de louer un entrepôt communal désaffecté. Hormis les murs extérieurs et la charpente, tout y est à aménager et les membres de la société se sont afférés pour rénover cet espace. Grâce à nos partenaires financiers, nos sympathisants, les actionnaires (émission de 600 obligations pour financer le projet) ainsi que plusieurs dons, ce projet ambitieux  est devenu une réalité et le local fût inauguré en « grandes pompes » en avril 2004.